LES OUTILS D’ANALYSES IN-SITU

Depuis plusieurs années de nouvelles techniques d’analyse permettent d’investiguer directement sur le terrain. Elles présentent un grand intérêt en raison de leur rapidité de traitement de l’information, leur simplicité d’utilisation, le moindre coût par analyse et le peu ou pas de préparation des échantillons. 

Qu’un sol ou un sédiment soit contaminé ou non, une fois qu’il a été excavé, il est considéré comme un déchet. C’est pour cela que de nombreux outils se sont développés afin de réaliser des analyses in situ pour déterminer les niveaux de contamination que présentent les sols.

En rive gauche du canal de la Deule
En rive gauche du canal de la Deule - http://culture.industrielle.pagesperso-orange.fr/rhodia.htm

Sur le marché, il existe une grande variété d’appareils de mesure, chacun ayant ses propres caractéristiques. Ainsi il existe des appareils qui détectent les polluants volatils, les hydrocarbures ou les métaux lourds. Ces appareils peuvent identifier de nombreuses familles de composés, d’éléments, de gammes et même le pourcentage de concentrations de polluants analysés dans le sol et cela en temps réel.

Ces dispositifs donnent l’opportunité de mieux préparer une campagne de mesure et de prélèvements plus ciblés. Les informations fournies ici sont de nature qualitative ou semi-quantitative. Ces outils trouvent toute leur légitimité dans le cadre de grandes surfaces à diagnostiquer et où les études historiques sont manquantes. Concernant les sites dont l’historique est correctement documenté, ces appareils, une fois calibrés avec les échantillons du site, permettent des mesures plus précises que les modes de calibration standards. 

Dans tous les cas, la force des outils terrains est qu’ils permettent d’augmenter la connaissance sur l’état des pollutions d’un site, à moindre coût et d’optimiser les processus de réhabilitation d’un site à chaque étape clé du projet. 

Spectroscopie Fluorescence X (analyse des inorganiques)

Le Pistolet de type XRF utilise une technologie pour l’identification et analyse des métaux sur le terrain. L’intérêt d’utiliser cette technologie n’est pas d’obtenir des mesures de terrain identiques à celles du laboratoire mais de pouvoir largement augmenter le nombre de mesure sur le terrain, à moindre coûts. Environ 25 éléments peuvent être analysés simultanément en quelques secondes

Avantages

  • Miniaturisation
  • Facilité d’utilisation
  • Analyse en temps réel (15 à 30 secondes par mesure)
  • Amélioration de la représentativité du terrain par la multiplication des mesures
  • 25 éléments analysés en simultanée

Contraintes

  • Augmentation l’incertitude au niveau du point de mesure (préparation simplifiée de l’échantillon entraînant une moins bonne justesse de la mesure)
  • Nécessité qu’un pourcentage d’échantillons soit analysé par des méthodes classiques en laboratoire pour calibration (5 à 10%) 
  • Nécessité de faire une demande d’autorisation à l’Autorité de Sûreté Nucléaire car utilisation de rayons X (rayons ionisants)
  • Nécessité d’avoir un personnel qualifié PCR (Personne Compétente en Radioprotection)
  • Spécifique à la famille des métaux et métalloïdes

Terrain d’application

  • Approche exploratoire, cartographier un site, trier les terres ou suivre le chantier

Les kits d’analyses (analyse des organiques)

Les kits sont souvent des mallettes contenant les récipients, les réactifs et tout le matériel nécessaire à l’analyse. Dans le cadre de la colorimétrie, une fois l’extraction réalisée (à l’aide d’un solvant adapté), un réactif spécifique est ajouté. Un changement de couleur apparaît qui peut être interprété, soit visuellement, soit par spectrophotométrie.

Avantages

  • Facilité de transport
  • Simplicité d’utilisation
  • Rapidité de résultat
  • Coût faible

Contraintes

  • Sensibilité aux conditions de mesure ce qui agit sur la précision des analyses 
  • Spécifique à une famille de polluants

Terrain d’application

  • Diagnostics de sol
  • Opérations de tri de terres polluées dans le cadre de chantiers de dépollution par excavation

Le capteur ou sonde PID (analyse des COV)

Le PID (PhotoIonisation Detector) permet la mesure de la concentration globale en composés organiques photoionisables. Cette gamme d’analyse permet d’identifier un composé volatile dans les gaz du sol ainsi que de le quantifier de façon quantitative ou semi-quantitative. Les dispositifs de mesure intègrent : une sonde filtrante permettant de faire le lien entre la surface et l’air du sol en fonction de la profondeur souhaitée, un ensemble de capillaires, associés à des filtres et à une pompe en aspiration de faible débit et le dispositif de mesure.

Avantages

  • Analyse in-situ
  • Possibilité d’appliquer des facteurs de correction si un seul composé est présent

Contraintes

  • Résultats semi-quantitatifs pour les COV ionisables
  • Résultats inexploitable en semi-quantitatifs sur le gaz lorsque c’est un mélange de composés

Terrain d’application

Détection de COV dans les gaz du sol ou l’air ambian

Hyper Spectral Lab by Tellux

Notre Hyper Spectral Lab permet d’identifier et de classer les principales familles de polluants présents dans le sol, grâce au mariage de l’imagerie hyperspectrale & la spectroscopie et l’Intelligence Artificielle. Ces deux technologies nous permettent de réaliser en instantanée des analyses, directement sur le terrain afin de caractériser, de quantifier et de spatialiser la pollution présente dans les sols et sédiments pendant les différentes phases de votre projet.

Avantages

  • Analyses in-situ
  • Analyses rapides et instantanées
  • Analyses multi-familles de polluants 
  • Optimisation de l’évaluation de terrain pollué

Terrain d’application

  • Aujourd’hui, 100% de détection des Hydrocarbures (Hydrocarbures Totaux & Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques)

Envie de tester notre solution ? N’hésitez pas à nous contacter et notre équipe vous rappellera dans la journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *